LE SAVIEZ-VOUS ?

Maintenir le réchauffement à 1,5 °c au-dessus des niveaux préindustriels

pourrait limiter les effets les plus dangereux et irréversibles du changement climatique.

Chaque année, nous relâchons des milliards de tonnes de CO2 dans l'atmosphère (41Gt en 2016, 60Gt en 2050 si business as usual).

Ces émissions nous inscrivent sur une trajectoire de réchauffement global de 4 à 5°C à 2100. Ceci correspond à un réchauffement 100 fois plus rapide que la dernière déglaciation. Au dernier maximum glaciaire il faisait seulement 5°C de moins qu'aujourd'hui, la mer était 120m plus bas, la glace couvrait toute l'Europe du Nord, des steppes couvraient le sud de l'Europe, comme en Sibérie aujourd'hui.


Les scientifiques préviennent qu'un réchauffement supérieur à 1,5°C pourrait déclencher des boucles de rétroaction qui accélèreraient encore plus le réchauffement : fonte du permafrost, fonte des hydrates de méthane, fonte de la banquise arctique l'été, fonte des glaciers, rupture des calottes glaciaires du Groenland et de l'antarctique ouest, dépérissement des forêts tropicales et boréales, affaiblissement des courants de circulation océaniques.


Articles